GENOCIDE 1915-2015………….  2115 ?
Medz yeghern ? Avant que Raphaël Lemkin n’ait créé le mot “ génocide “, en 1943, pour caractériser les tueries en masse d’Arméniens de la période 1915-1923, les mots yeghern et Medz yeghern étaient le plus souvent utilisés par les Arméniens. Avant 1943, les Arméniens utilisaient diverses expressions pour désigner ces tueries, tels que tchart (massacre), medz vodjir (grand crime), aghed (désastre) deghahanoutyoun (déportation), et aksor (exil). Aucune de ces expressions, cependant, n’a la connotation juridique de tseghasbanoutyoun (traduction littérale : tuerie de race), ou génocide dans le droit international. Ainsi,  ceux qui considèrent que  Medz yeghern et génocide sont synonymes donnent, entre autres, à  Obama une raison pour  lui permettre de ne pas tenir sa promesse électorale. Ils risquent aussi de réduire à néant plusieurs décennies d’efforts et de pression pour la reconnaissance du Génocide arménien. Il faut être conscient que l’expression est vide de sens pour ceux qui ne parlent pas l’arménien, or ce sont eux qu’il faut convaincre. De fait, les États Unis ont reconnu le Génocide arménien en 1951, lorsque le gouvernement a soumis un document officiel à la Cour Internationale de Justice (Tribunal Mondial) reconnaissant l’Holocauste des Juifs et le Génocide des Arméniens comme exemples de génocide. Un autre président des États Unis, Ronald Reagan, a fait une proclamation le 22 avril 1981 dans laquelle il a mentionné le Génocide arménien. En outre, la Chambre des représentants a reconnu le Génocide arménien en adoptant deux résolutions en 1975 et 1984. Mars 2013 Professeur SIRKEGI